Plus vraiment francaise, pas encore australienne

Quelques indices qui commencent à me trahir…

  • Je réponds “No worries” sans réfléchir à toutes les demandes. Même là où j’aurais lâché un chapelet de jurons en français.
  • D’ailleurs je ne jure presque plus!
  • J’abrège tous les mots de plus de trois syllabes. Pourquoi dire Melbourne quand on peut dire Melb – alors que j’étais la première à me moquer de cette habitude australienne horripilante?
  • Quand on me dit “on mange dehors?” je pense direct à faire un barbecue
  • … Même que je les repère en faisant du vélo dans les environs
  • J’ai gouté presque une dizaine de parfums de Timtam
  • Je fais confiance, sans m’en rendre compte. Je n attache même plus systématiquement mon vélo.

Mais quand même, je continue à râler, telle une vraie française…

  • Quand on refuse tout le temps dans les bars et restos de laisser les gens payer séparément. Qui se dévoue pour payer l’addition totale? Qui a de la monnaie? La prise de tête de fin de soirée qui arrive à chaque fois.
  • où sont le bon fromage et le pain avec une vraie croute??
  • Le meilleur vin du monde vient de Bordeaux. Non je ne bois pas de vin, pas besoin, je le sais! Et tout Bordeaux est d accord avec moi d abord.
  • C est quoi cette manie de mettre des pubs toutes les dix minutes? Et d avoir des voix atroces dans celles ci par dessus le marché. Et puis cette obsession du télé achat?? C est pas ici que je vais me réconcilier avec la télévision
  • Le vegemite est bien placé dans mon palmarès de nourriture bizarre et immangeable
  • J ai du mal avec le fait de demander à des parfaits inconnus comment ils vont. Zut quoi, on se connait pas! … Mais des fois j’aime bien raconter ma vie, en long en large et en travers…
  • Je ne comprends pas l’engouement autour du pain à l’ail ici ! un sacré bout de rayon y est dédié ! ^^

[to be continued!]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *