Animaux: éthique autour des sanctuaires et autres temples

En arrivant à Chiang Mai, sans avoir trop farfouillé sur le net, je ne savais pas trop ce qu’il y avait à faire aux alentours. J’ai donc fait comme des hordes de touristes: je suis allée à la pêche aux prospectus… et j’ai vu des excursions pour voir des tigres et des éléphants. Hiiiiiiiii 😀

Autant pour les tigres il n’y a qu’une seule adresse, Tiger Kingdom, autant pour les éléphants il y avait des tonnes de possibilités. Plein de camps différents. Avec rando, visite de village, fabrique de médicaments, randonnée etc. Du coup, pour en savoir un peu plus et comparer les offres, j’ai cherché… et je suis retombé sur un vieil article d’un blog voyage que je suis depuis des années: Seth et Lise.

Ca m’a fait un coup au coeur. Les photos (je n’ai même pas osé voir les vidéos..), le texte… ça m’a fait de la peine. A mon petit niveau d’européenne en voyage, je ne peux pas faire grand chose… et je sais bien que culturellement nous avons aussi nos traditions cruelles qui sont choquantes vu de l’étranger (bonjour le foie gras et les corridas!).

Néanmoins, pour ce voyage, mon argent n’ira pas à un endroit où on utilise encore des engins cruels contre les animaux. Je ne paraderais pas sur le dos d’un éléphant. Certes, ce sont des animaux habitués (forcés!) depuis tout petits d’être en contact avec les hommes. Certes, ils sont toujours pas libres dans la nature, mais vu leur parcours précédent, c’est toujours mieux que rien.

J’ai donc choisi d’aller à Elephant Jungle Sanctuary. L’autre alternative est d’aller à Elephant Nature Park mais leur offre sur deux jours me paraissait moins intéressante. à l’EJS, j’aurais du temps avec les éléphants, un trekking, une rencontre avec les habitants, de la nature plein la vue… j’en rêve déjà !! 🙂 Mon compte rendu de ce voyage sera disponible très vite sur le blog!

Quant aux tigres… d’après mes recherches, il n’y a que deux endroits pour les tigres en Thaïlande: un à Bangkok où ils sont drogués pour être dociles et un à Chiang Mai, où ils sont « juste » enfermés… J’ai longtemps hésité puis j’ai lu un article poignant et je me suis dit que non, je ne voulais pas être complice de ça. Des animaux utilisés à la chaîne pour satisfaire les besoins en grosses peluches de touristes. Incapables de bouger parfois dans leurs cages. Habituées à être manipulées par l’homme au lieu de socialiser avec leurs congénères… Tout ça pour de jolies photos Facebook? Je passe mon tour pour cette fois 🙂

Je suis consciente du peu de différences entre les deux situations… même si pour moi le sauvetage d’un animal est différent de l’exploitation, prévue dès la naissance, d’un animal. J’imagine déjà pas forcer un chat à me faire des câlins s’il n’est pas d’humeur, alors un tigre…

Voilà pour le petit coup de gueule du jour 🙂

Prochaines étapes dans la lutte des droits pour les animaux: que penser des cirques? Qu’est ce que le spécisme? Pourquoi devenir végétarien? Et enfin le Bouddhisme et les animaux! (bon, c’est plutôt une blague… mais pourquoi pas après tout ^^)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *